Répartition des actifs détenus

En savoir plus sur la réparition des actifs éligibles

Les actifs immobiliers physiques

L’immobilier physique, en « direct », est l’élément fondateur de l’allocation de l’OPCI: Ces immeubles sont acquis en France ou en Zone Euro, et relèvent pour l’essentiel de la catégorie dite « immobilier d’entreprise ». Il s’agit, en particulier, de bureaux ou commerces, mais aussi d’autres types d’immeubles plus spécifiques, dits « diversifiants », comme par exemple des entrepôts logistiques, des hôtels, ou encore des immeubles dédiés à une activité de santé. A titre accessoire, BNP Paribas Diversipierre peut aussi acquérir des actifs à usage de logement.

Cette partie du portefeuille de BNP Paribas Diversipierre devra représenter à tout moment (à compter de février 2017) un minimum de 51% du patrimoine total.

Les actifs immobiliers financiers

Ils complètent l’allocation immobilière physique, en y ajoutant un aspect plus « financier ». Ils restent liés à l’immobilier de par leur composition et/ou leur comportement. Il s’agit, principalement, d’actions de sociétés foncières cotées et d’obligations foncières.

Obligations foncières

Les obligations foncières sont émises par des établissements de crédit, et constituent comme tout produit obligataire une dette à laquelle l’OPCI peut souscrire en l’achetant. En contrepartie de cette dette, l’émetteur propose une rémunération sous forme d’intérêts servis par l’obligation. La spécificité des obligations dites foncières se trouve dans la garantie spécifique dont bénéficie l’acquéreur de ces titres: ils sont en effet garantis par des emprunts immobiliers octroyés par l’établissement émetteur, et bénéficient donc en pratique, des hypothèques (ou sûretés comparables suivant les pays) obtenue par l’émetteur sur les biens immobiliers financés.

Il est important de rappeler que, comme tout produit de type obligataire, la valeur des titres détenus est notamment corrélée à la situation des marchés financiers, et en particuliers aux marchés dits « de taux ».

La totalité de cette exposition « immobilière et financière » peut représenter un maximum de 44% du patrimoine total (à compter de février 2017).

Liquidités

Afin de disposer d’un volant de fonds immédiatement disponibles, BNP Paribas Diversipierre conserve une partie de son patrimoine total en liquidités (trésorerie à vue et/ou placements de court terme, notamment sur des titres souverains). Ces liquidités doivent représenter au minimum 5% de l’actif total de l’OPCI (à compter de février 2017).

Cet article a été publié dans Popin. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.